Actualités Actualités

Communiqué de Presse

1

À travers les réseaux sociaux, le Gouvernement a pris connaissance, avec stupéfaction, d’une lettre circulaire,émanant de la DINASA, membre de l’Association des Professionnels du Pétrole (APP), datée du 22 Février 2018, adressée à «ses partenaires et clients», faisant état de son impossibilité à «continuer à mener ses opérations d’approvisionnement… comme ses engagements le lui exigent». Plus loin,  la lettre circulaire poursuit : « … tout en vous présentant ses excuses, elle (la DINASA) vous informe qu’elle est dans la pénible situation de ne pas pouvoir honorer vos requêtes de gazoline super 95, pas avant l’arrivée du prochain bateau devant alimenter le marché ». N’était-ce l’action urgente du Gouvernement, on peut imaginerque ces propos inconsidérés auraient pu générer une situation de panique qui aurait pu induire un comportement à risque : le stockage à domicile de la gazoline, produit hautement inflammable!

En effet, le Gouvernement tient à attirer l’attention du public en général et des propriétaires de véhicules à moteur en particulier qu’à la date du 20 février 2018, le BMPAD avait adressé une correspondance à la DINASA l’enjoignant de prendre toutes les dispositions appropriées en vue de s’assurer de réembarquement de plus de 45 000 barils de gazoline à haute teneur d’éthanol qu’elle avait tenté d’introduire sur le marché à travers une cargaison de 225 000 barilsdont elle avait fait l’acquisition pour le BMPAD suite à l’attribution d’un marché par appel d’offre.

En conséquence, le BMPAD, par cette correspondance, avait interdit la  distribution et la commercialisation d’un produit dont l’usage aurait porté des préjudices graves aux moteurs des véhicules.

Le Gouvernement tient à rappeler aux entreprises attributaires de marchés, de commercialisation et de distribution de produits pétroliers, deux (2) principesde base qui devront les guider:

1. L’obligation de se conformer strictement à leurs engagements dans le cadre des appels d’offre (qualité, quantité, délai de livraison…).
2. La réserve, en se gardant d’émettre, sans concertation préalable, des notes, avis, opinions ou commentaires intempestifs, de nature à compromettre la sérénité des consommateurs!

Le Gouvernement en appelle au sens de responsabilité des acteurs du secteur des produits pétroliers pour se conformer à ces dits principes. Sinon, les contrevenants s’exposent à des sanctions qui pourront aller jusqu’àleur exclusion des appels d’offres, nonobstant la réparation des préjudices.

Le Gouvernement compte sur la collaboration de chacun en vue du respect des dits principes.

F9013F66-7B21-44DE-BADC-FF5252810CC3 EA2D6AD0-6E81-49E9-86F6-CC48DD21E2AE

 

Jack Guy LAFONTANT

Premier Ministre

FacebookTwitterGoogle+EmailLinkedIn


Tous les Actualités

Tous les Actualités

Primature République d'Haiti

©2018 Primature République d'Haïti - Tous droits réservés