Communiqués

Interdiction des produits avicoles: Synthèse des recommandations des services vétérinaires haïtien et dominicain

Port-au-Prince, le Dimanche 23 juin 2013.- le Bureau de communication de la Primature informe le public en général que, les Services vétérinaires de la République dominicaine et de la République d’Haïti ont tenu une réunion technique le 19 juin 2013, sur le territoire dominicain, au cours de laquelle ils se sont entendus  sur les modalités sanitaires à adopter pour le commerce des produits avicoles entre les deux pays.

Pour que les produits avicoles de la République dominicaine (RD) puissent à nouveau être commercialisés en Haïti, un comité technique composé d’experts des deux pays et assisté de représentants d’organisations internationales sera mis sur pied à brève échéance. Ce comité élaborera un protocole pour l’application des règles dictées par l’Organisation mondiale de la Santé animale (OIE) en matière d’Influenza aviaire.

Ce processus prévoit que les services vétérinaires de la RD soumettront aux services vétérinaires haïtiens une liste d’entreprises avicoles libres du virus de l’influenza aviaire et aptes à remplir toutes les conditions prévues dans le Code sanitaire pour les animaux terrestres de l’Organisation Mondiale de la Santé animale. Après vérification par les services vétérinaires de la République d’Haïti du respect de ces normes, seules les entreprises certifiées seront désormais habilitées à exporter des produits avicoles vers Haïti et devront se conformer continuellement aux règlements prévus en la matière.

Les services vétérinaires des deux pays ont également manifesté leur intention d’apporter leur contribution en termes d’appui technique aux investisseurs des deux pays qui sont intéressés au développement de l’aviculture en Haïti. Ainsi, les exportations de produits avicoles de la RD pourront être planifiées en fonction des besoins du marché et en tenant compte du plan de développement de la production avicole en Haïti.

De plus, le Gouvernement haïtien prendra toute une série de mesures pour que les importateurs haïtiens se conforment aux règlements en vigueur. Ainsi, toute personne ou entreprise désireuse de se constituer en importateur de produits agro-alimentaires, doit au préalable fournir la preuve de sa capacité à transporter et stocker les produits en question dans les conditions requises. En outre, elle devra obtenir du Gouvernement Haïtien, un permis sanitaire d’importation pour chaque lot à importer.

Le Secrétaire d’État à la Production animale M. Michel Chancy qui représentait le gouvernement d’Haïti, en la circonstance, a réitéré  l’adhésion de ses supérieurs  aux recommandations des experts. À présent, il revient au Gouvernement dominicain  de manifester son accord  en faveur de l’implémentation de ces avis techniques.

Ces recommandations qui ont  été faites par les experts des deux pays, permettront aux autorités haïtiennes et dominicaines d’œuvrer à  la Protection des intérêts des investisseurs des deux cotés de l’île et de protéger par la même occasion les consommateurs haïtiens et dominicains.

FIN

 

FacebookTwitterGoogle+EmailLinkedIn


Tous les Communiqués

Primature République d'Haiti

©2017 Primature République d'Haïti - Tous droits réservés