Actualités

Martelly et Lamothe « lakay ou »

lakayou

Pour écouter les doléances de la population, le président de la République et le Premier ministre créent le projet « Gouvènman an lakay ou ». Une activité qui consiste à aller dialoguer avec les gens dans leur municipalité en vue d’apporter des réponses à leurs nombreuses revendications.

Les deux têtes du pouvoir exécutif en un seul endroit et en même temps face à la population. Un événement très rare. C’est dans la commune de Carrefour que Michel Martelly et Laurent Lamothe ont lancé, samedi dernier, le projet gouvernemental baptisé : « Gouvènman an lakay ou ». Le chef de l’Etat et le chef du gouvernement se veulent à l’écoute de la population. Accompagnés de leurs principaux ministres, ils ont promis aux Carrefourois de changer leurs conditions de vie.

« Je vous amène chez vous les ministres du gouvernement, dites-leur vos besoins », a lancé le président Martelly du haut d’un stand au Centre sportif de Carrefour. Ce n’est pas tous les jours qu’on retrouve en même temps le chef de l’Etat, le Premier ministre et les ministres clés du gouvernement. Les participants à cette activité en ont profité pour faire passer leurs revendications.

Sécurité, emploi, éducation, logement, électricité, construction de routes…des revendications qui sont celles de toute la population dans les dix départements du pays. A partir de la base des gardes-côtes, communément appelée Marine haïtienne, il n’y a pas cinquante mètres de la route principale de Carrefour qui soient en bon état. C’est la première chose qui a attiré l’attention de Martelly dans la commune. Il a promis de reconstruire la route à partir de la Marine haïtienne jusqu’à Mariani. Une promesse chaudement applaudie. Selon le locataire du palais national, il n’est pas normal que la route soit en bon état seulement de Martissant à l’intersection de la route des rails.

A ce niveau, c’est le ministre des Travaux publics que Michel Martelly et Laurent Lamothe ont mis face à la population pour les promesses. En plus de la construction de la route, Jacques Rousseau a promis d’intervenir sur le pont de Carrefour construit sous l’administration des Duvalier, aujourd’hui en très mauvais état. L’ingénieur a également promis la construction de plusieurs routes secondaires pour permettre une meilleure circulation dans la commune.

Dans le domaine de la sécurité, c’est le directeur général de la police nationale qui est intervenu en personne. Godson Aurélus a promis la construction de deux sous-commissariats un à Mariani et l’autre à Diquini. « A Carrefour, il n’y a pas de place pour les bandits et les kidnappeurs », a lancé le patron de la PNH sous les applaudissements des participants.

Pour le logement et l’électricité, Laurent Lamothe a promis que 200 maisons seront remises à neuf sous peu et que 700 lampadaires seront installés dans la commune. Il a indiqué que la population de Carrefour allait bénéficier de tous les programmes sociaux du gouvernement.

Le ministre de l’Education nationale a annoncé qu’en plus des 21 800 enfants qui bénéficient déjà du PSUGO, 4 000 autres vont intégrer le programme. Vanneur Pierre a également promis la réparation et la construction d’autres écoles publiques dans la commune. Dans la même veine, le ministre des Affaires étrangères a fait savoir que 15 bourses d’études en Inde, au Venezuela et à Cuba sont disponibles pour les jeunes de la municipalité.

D’autres ministres comme ceux de l’Agriculture, de l’Environnement, de l’Energie et de la Lutte contre l’extrême pauvreté et des droits humains ont également fait des promesses chacun en ce qui le concerne. Pour prouver que le programme « Gouvènman an lakay ou » veut apporter du concret, le Premier ministre Laurent Lamothe a annoncé la formation d’une commission chargée de faire le suivi sur l’ensemble des promesses.

Cette commission sera formée d’un représentant de la mairie de Carrefour, d’un représentant de la Primature, d’un autre du ministère de l’Intérieur, un représentant des Casec et Asec, d’un membre de la société civile de Carrefour et d’un représentant de la délégation départementale.

L’agent exécutif intérimaire de Carrefour, heureux comme un chef d’orchestre pour avoir accueilli le lancement du programme, s’est félicité du fait que le président Martelly a annoncé la construction de la route de Carrefour. « Cela a été toujours ma préoccupation », a-t-il dit, soulignant que c’est une bonne chose pour la ville qui fête ses 200 ans de fondation.

Plusieurs groupes de rara ont assuré la partie festive de l’événement. Des artistes comme Tipay, Misty Jean, entre autres, ont mis de l’animation avec un Sweet Micky toujours prêt à danser et porté à l’humour. Michel Martelly et Laurent Lamothe ont distribué des kits à la population et les cuisines mobiles de « Ede Pèp » ont distribué de la nourriture.

Robenson Geffrard
Le Nouvelliste

FacebookTwitterGoogle+EmailLinkedIn


Tous les Actualités

Primature République d'Haiti

©2017 Primature République d'Haïti - Tous droits réservés