Communiqués

Vers une meilleure utilisation des fonds communaux

Port-au-Prince, le mercredi 16 Octobre 2013.- Le Premier ministre, S.E.M. Laurent Salvador Lamothe, a présidé le mardi 15 octobre 2013, au ministère de la Planification et de la Coopération externe, une importante rencontre sur la gestion des fonds communaux, à laquelle ont participé, entre autres, le ministre des Travaux publics, celui chargé des Relations avec le Parlement, le président de la Chambre Basse et plusieurs sénateurs et députés.

Le Gouvernement  exécute plus de 187 projets de développement communal à travers tout le pays, pour une enveloppe budgétaire de l’ordre de 1,4 milliard de gourdes, à raison de 10 millions de gourdes par commune. Sur ces 187 projets en cours, 71 sont déjà achevés, selon le Premier ministre qui a affirmé que l’administration Martelly va doubler le nombre de projets en faveur de la population dans le cadre de la loi de finances 2013-2014. A travers la mise en place de ces programmes qui visent le développement des communes, l’équipe gouvernementale intervient dans plusieurs domaines tels que : eau potable,  construction de marchés publics, construction d’infrastructures scolaires et sanitaires.

En vue d’une meilleure coordination de ces programmes de développement communal et dans un souci  de transparence, des comités de pilotage et de suivi ont été créés impliquant la Primature, les ministères sectoriels et des parlementaires de façon à assurer l’avancement et la pérennité des projets. Le Premier ministre a également suggéré la participation des présidents des différents blocs parlementaires dans ces comités.

Le président de la chambre des députés, Jean Tholbert Alexis, a salué la réalisation des différents projets gouvernementaux dans la Circonscription de  Croix-des-Bouquets/Thomazeau. Le sénateur du Sud-Est, Wencesclas Lambert, a, pour sa part  souligné les initiatives du Gouvernement dans son département, lesquelles portent sur les infrastructures routières, électriques et la construction de marchés communaux.

La modalité de décaissement des fonds communaux reposera sur des critères garantissant  la reddition de comptes. Il est prévu de constituer une base de données qui prend en considération le Plan stratégique du développement d’Haïti (PSDH)  représentant jusqu’ici le socle du cadre de croissance d’Haïti, ainsi que les  priorités réelles pour le relèvement et le développement économique du pays.

Cette nouvelle base de données comprendra également le Programme triennal d’investissement, le Programme d’investissement public et tous les projets  cartographiés au Centre national d’information géo-spatiale. Ces informations permettront au Gouvernement de s’enquérir de l’état d’avancement de tous les projets qu’il implémente sur le territoire national.

FIN

FacebookTwitterGoogle+EmailLinkedIn


Tous les Communiqués

Primature République d'Haiti

©2017 Primature République d'Haïti - Tous droits réservés