Communiqués

Le Premier ministre multiplie ses rencontres avec les secteurs organisés de la société civile

Port-au-Prince, le jeudi 28 Novembre 2013.- Après s’être entretenu de manière franche et sincère  avec  la Conférence épiscopale et plusieurs représentantes d’organisations de femmes dans l’après-midi, du mardi 26 novembre 2013, le Premier ministre S.E.M. Laurent Salvador Lamothe a rencontré la Confédération Nationale des Vodouisants Haïtiens hier après-midi,  à  la Primature. Ces trois (3) premières réunions rentrent dans le cadre d’une série de rencontres initiées par le Chef du gouvernement avec les secteurs organisés de la société civile.

Le Premier ministre a  inscrit d’entrée de jeu, cette série de causeries sociales dans la perspective du maintien de la stabilité politique que prône le Chef de l’État, indispensable  à la pérennisation des divers programmes sociaux mis en œuvre  en faveur de la population ainsi que  les  différents projets  en cours dans les dix départements géographiques du pays.

Les vodouisants ont pris le contre-pied de tout discours consistant à diviser davantage la Nation haïtienne et en ont également profité pour  inviter les différents secteurs de la vie nationale à prioriser la voie du dialogue dans le but de redresser la barque nationale. Abondant dans le même sens que le Premier ministre Lamothe, la « Mambo » Euvonie Georges Auguste, a solennellement déclaré que nos ancêtres, notamment Dessalines et Pétion, ont fondé cette République, où tous demeurent libres et solidaires, contre toute acceptation de nuances épidermiques, d’appartenance de classes, de sexe ou d’orientation sexuelle.

Au cours de la réunion, les vodouisants ont sollicité le support de l’Administration Martelly et du Gouvernement Lamothe en vue de réaliser plusieurs projets vitaux tels que le reboisement des forêts sacrées du pays. Ils ont également sollicité l’intervention du Premier ministre, défenseur du principe de l’inclusion de tous, pour que les vodouisants puissent enfin avoir leurs propres établissements scolaires, bénir leur mariage, célébrer leur cérémonie funéraire et baptiser légalement leurs progénitures dans les péristyles et « Lakou ».

Le Chef du gouvernement  a, pour sa part, promis d’intégrer 2 000 mères des « Lakou » parmi les plus démunies aux programmes sociaux dont « Ti manman cherie ». Il envisage également de distribuer 2000 « Bons d’urgence » et/ou « Panye solidarite ». Aussi, s’est-il  décidé à ouvrir 10 restaurants communautaires au bénéfice des vodouisants. Il est à souligner que chaque restaurant créera huit emplois directs, en plus d’offrir 500 plats par jour à raison de dix gourdes le plat.

La Confédération Nationale des Vodouisants s’est engagée à travailler conjointement avec l’Administration Martelly aux fins de maintenir le climat de paix qui règne dans  le pays depuis l’accession de Michel Martelly au pouvoir. « Il relève du devoir du Vodou de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la population haïtienne, principalement les plus vulnérables », a martelé la « Mambo » Euvonie Georges Auguste.

Au terme de cette rencontre historique, le Premier ministre a décidé de former un comité de suivi en vue de continuer à dialoguer  avec le secteur du Vodou  et à satisfaire progressivement ses revendications. 

FIN

 

FacebookTwitterGoogle+EmailLinkedIn


Tous les Communiqués

Primature République d'Haiti

©2017 Primature République d'Haïti - Tous droits réservés