Communiqués

Le programme « Gouvènman an lakay ou » fait escale à Petit-Goâve

Port-au-Prince, le lundi 23 Décembre 2013.- Le programme « Gouvènman an lakay ou » s’est tenu, à Petit-Goâve, le samedi 21 Décembre 2013, dans une ambiance de convivialité où plusieurs milliers de citoyens et citoyennes ont pu y participer et échanger avec les autorités gouvernementales sur les grands défis devant engager la commune durant les prochaines décennies.

Cette édition spéciale de « Gouvènman an lakay ou » s’inscrivait dans une double perspective: mettre la commune de Petit-Goâve en valeur à l’occasion de son 350ème anniversaire et adresser, du même coup, les préoccupations de la population.

Le Premier ministre, S.E.M. Laurent Salvador Lamothe a ouvert les débats, en ces termes on ne peut plus significatifs: « Tout ce qui se dit à ‘’Gouvènman an lakay ou’’ est sacré. Le Gouvernement respectera scrupuleusement tous les engagements pris à travers ce programme », a-t-il insisté.

Le Chef du Gouvernement s’est engagé, dans le cadre de la lutte contre l’insécurité alimentaire et l’extrême pauvreté, à doter la ville de Petit-Goâve de trois (3) restaurants communautaires qui seront ajoutés aux deux (2) autres déjà opérationnels sur le terrain. Ces cinq (5) restaurants produiront 5000 plats par jour.

Le titulaire du ministère de l’éducation nationale, M. Vanneur Pierre qui participait à l’événement, a, pour sa part, déclaré que plus de 32,000 écoliers de la cité Faustin Soulouque, bénéficient déjà du programme de cantine scolaire du Gouvernement et, des milliers d’autres y seront ajoutés, d’ici le mois de Janvier 2014.

En ce qui concerne, le Programme de Scolarisation Universelle Gratuite et Obligatoire(PSUGO), 55,000 élèves sont pris en charge à travers 390 écoles. Aussi, dans le souci de garantir la présence régulière des enseignants dans les écoles publiques, plusieurs dizaines de nominations ont été faites sous demande du Premier ministre, a poursuivi le ministre Vanneur Pierre.

Selon la ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée des droits humains et de la lutte contre la pauvreté extrême, Madame Marie Carmelle Rose-Anne Auguste, « Ti manman chéri », l’un des volets du programme national d’assistance sociale « Ede pèp », a déjà touché 37,000 mères de famille parmi les plus vulnérables dans la région.

Par ailleurs, le chancelier haïtien, Pierre Richard Casimir en a profité pour présenter au public les 45 récipiendaires des bourses d’études qui ont été attribuées sur concours, lors des trois (3) dernières éditions de « Gouvènman an lakay ou » tenues à Carrefour, Delmas et Milot.

Ces jeunes qui vont étudier à l’étranger, n’ont pas caché leur satisfaction et ont unanimement donné la garantie de saisir cette opportunité qui leur est offerte pour participer au développement du pays. Le ministre Casimir et la ministre du tourisme Stéphanie Balmir Villedrouin ont promis d’attribuer 15 bourses d’études en Italie et d’autres pays amis, aux bacheliers de Petit-Goâve.

Dans le domaine de la santé, la ministre Madame Florence Guillaume Duperval a promis de prendre des mesures célères pour renforcer le système sanitaire afin de mieux répondre aux besoins des populations vivant dans les sections communales de Petit-Goâve. Elle mettra à la disposition du plus grand centre hospitalier de la ville, plusieurs ambulances.

La problématique de la distribution de l’électricité a été également abordée. En ce sens, trois (3) génératrices ont été remises aux autorités policières de la ville. Dans la même veine, le ministre des Travaux publics, transports, énergie et communication, M. Jacques Rousseau, a annoncé une augmentation de 3.5 mégawatts d’électricité additionnels.

D’après le Président du bloc majoritaire à la Chambre basse l’honorable député de Petit-Goâve, Stevenson Jacques Timoléon, cette édition de ‘’Gouvènman an lakay ou’’, va permettre au pouvoir central de placer Petit-Goâve au cœur de l’action gouvernementale et de continuer à implémenter des projets en faveur des Petits-Goâviens. « Je tiens à attirer l’attention du Premier ministre et du Président de la République sur la nécessité de conjuguer leurs efforts en vue de construire de nouvelles infrastructures dans la ville », a-t-il souligné.

Au terme des échanges, un comité de suivi a été formé, dans le souci de répondre aux divers engagements pris par léquipe gouvernementale. Il comprend des représentants du Gouvernement, de la population et des autorités locales.

FIN

FacebookTwitterGoogle+EmailLinkedIn


Tous les Communiqués

Primature République d'Haiti

©2017 Primature République d'Haïti - Tous droits réservés