Communiqués

Le Premier ministre satisfait de l’engagement de son Gouvernement à lutter contre la pauvreté extrême

Port-au-Prince, le mardi 14 Janvier 2014.- Le Premier ministre, S.E.M. Laurent Lamothe, a exposé, le lundi 13 Janvier 2014, la situation sociale du pays, à travers son bilan gouvernemental présenté devant l’Assemblée nationale réunie dans le cadre de l’ouverture de la première session ordinaire de l’année législative.

Des progrès significatifs ont été enregistrés dans la lutte contre la pauvreté extrême, la lutte effrénée contre l’insécurité alimentaire et la stabilisation des prix des produits alimentaires à travers de nombreux programmes. Les initiatives visant à améliorer les conditions de vie de la population sont regroupées au sein du vaste programme de protection et d’assistance sociale « Ede pèp ». Ces programmes touchent plus de trois (3) millions d’haïtiens vivant dans l’extrême pauvreté sur un total de cinq (5) millions recensés.

L’objectif du Gouvernement est de continuer à stabiliser les prix des produits de première nécessité dans la perspective de la réduction de l’insécurité alimentaire. Les prix ont chuté à 3 %. Ainsi, la politique nationale de sécurité alimentaire qu’il met en œuvre est axée sur quinze mesures. Par ailleurs, le Gouvernement réaffirme sa volonté de travailler avec beaucoup plus de détermination en vue de combattre la pauvreté extrême et d’améliorer la situation socio-économique de la population.

Dans le domaine éducatif, les progrès constatés sont palpables : environ deux cent mille (200 000) nouveaux élèves bénéficient cette année du programme de scolarisation universelle, gratuite et obligatoire (PSUGO), lequel enregistre 1 399 173 d’élèves, répartis à travers 10 710 écoles, dont 8 292 non publiques.

Dans le cadre du Programme de Scolarisation Universelle Gratuite et Obligatoire (PSUGO), le Gouvernement a amélioré la situation des parents en plaçant dans les écoles des cantines scolaires au profit de 900 000 enfants environ. Plus de 783 245 kits scolaires ont été distribués à des écoles.

En vue d’un enseignement standard, de qualité et compétitif, des formations ont été organisées à l’intention de 10,000 professeurs et 2 000 directeurs d’écoles. Dans cette optique, le Gouvernement a déjà mis en œuvre son Plan opérationnel qui se solde déjà par des résultats palpables. Il s’apprête à élaborer le document de politique nationale sur la formation professionnelle.

FIN

 

 



Tous les Communiqués

Primature République d'Haiti

©2019 Primature République d'Haïti - Tous droits réservés