Actualités

Haïti – Politique : Les enjeux de la décentralisation

Prima

Mardi, à l’Hôtel Montana, l’Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH) organise, de concert avec le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales (MICT), un important atelier de travail avec des hauts cadres de l’État haïtien, sur la proposition de la loi-cadre sur la décentralisation.

Conscient donc de l’importance de cette proposition de  loi et des changements qu’elle peut occasionner dans la gestion des affaires publiques, l’OMRH, tout en saluant l’initiative du parlement de doter le pays d’une loi-cadre sur la décentralisation, veut apporter sa contribution dans l’examen de l’applicabilité de la loi.

A noter que 9 ministères MICT, MTPTC, MSPP, MENFP, MPCE, MEF, MJSP, MDE et MARNDR auxquels se joindront divers organismes publics UCLBP, CIAT, CSCCA et FENAMH, des Délégués départementaux, des Agents exécutifs intérimaires et certaines personnalités, dont le Sénateur Jocelerme Privert (intervenant principal), participent dans cet atelier.

L’OMRH rappel que « La constitution de la République d’Haïti de 1987 tant dans sa version initiale qu’amendée fait de la décentralisation administrative un facteur incontournable dans la mise en place du nouveau projet de société désiré par tous les haïtiens et les haïtiennes.

Par décentralisation, il faut entendre un transfert de pouvoirs de l’Etat vers d’autres entités appelées collectivités territoriales et bénéficiant, sous sa surveillance, d’une certaine autonomie de gestion. Cependant, il importe de délimiter le champ d’intervention de l’Etat central et celui des collectivités pour éviter toute forme de chevauchement possible.

Une loi-cadre sur la décentralisation est une contribution majeure à l’avancement du processus dans le pays. Cependant, sa mise en œuvre peut être contrariée si les acteurs impliqués ne sont pas imbus de ses principales dispositions et si elle ne tient pas compte des entraves qui peuvent entacher son respect. Ainsi, faciliter l’appropriation de la proposition de ladite loi sur la décentralisation par les parties prenantes, tel est l’objectif majeur de cette activité. »

MTPTC (Ministère des Travaux Publics Transport et Communications) ;
MSPP (Ministère de la Santé Publique et de la Population) ;
MENFP (Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle) ;
MPCE (Ministère de la Planification et de la Coopération Externe} ;
MEF (Ministère de l’Économie et des Finances) ;
MJSP (Ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action Civique) ;
MDE (Ministère de l’Environnement) ;
MARNDR (Ministère de l’Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural) ;
UCLBP (Unité de Construction de Logements et de Bâtiments Publics ) ;
CIAT (Comité Interministériel pour l’Aménagement du Territoire) ;
CSC/CA (Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif) ;
FENAMH (Fédération Nationale des Maires Haïtiens).

HL/ TB/ HaïtiLibre



Tous les Actualités

Primature République d'Haiti

©2019 Primature République d'Haïti - Tous droits réservés