Actualités

Le gouvernement veut alphabétiser 370.000 Haïtiens en 15 mois

images

Tout un défi dans l’état actuel des choses : en seulement 15 mois, 370.000 analphabètes haïtiens sauront lire et écrire, garantit Marie Carmelle Rose-Anne Auguste, ministre déléguée auprès du Premier ministre, Chargée des Droits humains et de la lutte contre la pauvreté extrême.

370.000 analphabètes haïtiens, incluant les 1.815 habitants de la localité de Bernard Gousse, une section communale de Pestel dans le département de la Grande-Anse, tous ciblés dans le cadre de la 6ème campagne nationale d’alphabétisation.

« Bernard Gousse », la localité choisie pour le lancement, ce vendredi 21 mars, de la 6e campagne d’alphabétisation, a été identifiée par le comité, en février, comme la première région d’Haïti qui sera bientôt déclarée libre d’analphabétisme.

Le thème choisi pour cette campagne est « APRANN LI AK EKRI POU AYITI KA VANSE PI LWEN ».

L’objectif majeur du gouvernement, c’est de les alphabétiser durant les 15 prochains mois, selon le comité de pilotage de la 6ème campagne nationale d’alphabétisation  et la secrétairerie d’État pour l’alphabétisation.

« En seulement 6 mois, tous les habitants de Bernard Gousse sauront lire et écrire », a par ailleurs promis Marie Carmelle Rose-Anne Auguste, ministre déléguée auprès du Premier ministre, Chargée des Droits humains et de la lutte contre la pauvreté extrême.

12.350 moniteurs et 1.500 superviseurs, entre autres, seront mobilisés selon Marie Carmelle Rose-Anne Auguste, dans le cadre de cette initiative qui coûtera au gouvernement la somme de 3 millions de dollars tirés du fonds Petrocaribe.

HA/radio Métropole Haïti



Tous les Actualités

Primature République d'Haiti

©2019 Primature République d'Haïti - Tous droits réservés