Communiqués

Le programme Ede Pèp, témoignage de l’option préférentielle pour les pauvres du Gouvernement Martelly/Lamothe

Port-au-Prince, le vendredi 5 septembre 2014.- Le Gouvernement Martelly/Lamothe fait de la lutte contre la pauvreté extrême et de l’option préférentielle pour les pauvres ses principales priorités. Désireux de construire une société moins inégalitaire, le Gouvernement a mis sur pied Ede pèp, son programme national d’assistance sociale.

Ce programme continue de venir en aide aux populations vulnérables. 907 105 kits alimentaires sont déjà distribués à travers le pays depuis le début de l’année fiscale 2013-2014. Dans le cadre du programme Kantin mobil, 912 367 plats chauds ont été distribués gratuitement dans les zones vulnérables. Le réseau national ‘’Restoran Kominotè’’ compte 324 restaurants. 2 916 emplois sont créés depuis le lancement de ce projet. Chaque structure produit 500 plats par jour, soit plus de 3, 2 millions de plats subventionné par le Gouvernement chaque mois.

Le Gouvernement utilise les projets innovants de cash transfert, permettant une injection directe de cash dans l’économie des ménages vulnérables. Ainsi, 86 234 mères sont subventionnées dans le cadre du sous-programme Ti manman cheri opérationnel dans tous les 10 départements du pays, dans 105 communes et 830 écoles.

Kore Etidyan poursuit ses activités avec 31 409 étudiants inclus dans le projet pour l’année 2013-2014. Cinq (5) mois de subvention ont déjà été versés et 85 % des paiements ont été récupérés par les étudiants. Cette année, avec l’option Laptop, ce sous-programme a avantagé 10 509 étudiants.

Dans le secteur agricole, 4000 kits de semences et 1000 kits d’outils leur ont été distribués dans le cadre du programme Kore Peyizan, dont l’objectif est de renforcer la production agricole.

Bureau de communication

de la Primature

 



Tous les Communiqués

Primature République d'Haiti

©2019 Primature République d'Haïti - Tous droits réservés