Actualités

Pour la protection du dernier espace encore boisé de la Grande’Anse

IMG_4272

Port-au-Prince, le jeudi 25 septembre 2014.- Le ministère de l’Environnement met en place un ensemble de dispositifs pour la protection du vaste espace boisé dans le département de la Grand’Anse contre les prédateurs de l’environnement.

Dix agents de la Direction de surveillance environnementale, appuyés par des policiers, sont cantonnés dans la région. Une enveloppe budgétaire de 30 millions de gourdes est prévue pour financer les opérations de protection environnementale dans  ce département.

Des mesures répressives ont été prises à l’encontre des prédateurs de l’environnement, parmi lesquelles l’interception et la saisie des camions transportant des centaines de sacs de charbons, ainsi que des matériels utilisés dans la coupe de bois ainsi que des arrestations.

Tout en se focalisant sur la Grand’Anse, le ministère de l’Environnement se prépare à répandre la campagne d’ensemencement aérien et l’application du Plan national de gestion forestière sur d’autres régions du pays.

Selon la vision du président de la République, du Premier ministre et de la feuille de route qui lui a été confiée, le ministre de l’Environnement Jean François Thomas concentre l’effort de son institution sur l’éducation environnementale de la population appelée à collaborer avec les forces de l’ordre en vue de stopper le commerce de charbon de bois, cause principale du déboisement de la région.

Il en  appelle à la collaboration de la population avec les agents de l’ordre afin de stopper la désertification des montagnes,  la coupe abusive des arbres et les dommages au patrimoine forestier national.

Bureau de communication

de la Primature

FacebookTwitterGoogle+EmailLinkedIn


Tous les Actualités

Primature République d'Haiti

©2017 Primature République d'Haïti - Tous droits réservés