Communiqués

Au nom de la vérité

Port-au-Prince, le 23 octobre 2012.-

 

Le Bureau de Communication de la primature a appris sur les ondes de quelques stations de radio et à travers plusieurs agences en ligne que le Premier ministre, M. Laurent Salvador Lamothe, aurait essuyé des jets de pierre au moment où l’équipe gouvernementale procédait au lancement du programme d’assistance sociale EDE PEP au lycée de la Plaine du Nord, le samedi 20 octobre 2012.

 

Ce bureau de communication apporte un démenti formel à ces allégations qui s’apparentent à du sensationnalisme pur et simple. Pour rétablir la vérité, au moment où régnait un début de tension causée par les cris de quelques personnes exprimant légitimement certaines frustrations, le Premier ministre Laurent Salvador Lamothe se trouvait à la mairie de la Plaine du Nord dans une rencontre avec les élus locaux. Peu de temps après, le Premier ministre est arrivé sur les lieux. A pied, en pleine rue, il s’est mis à l’écoute de quelques protestataires qui lui ont adressé leurs revendications ; revendications dont il a pris note à la plus grande satisfaction des protestataires.

Après plusieurs minutes de conversation avec eux, M. Lamothe s’est dirigé à pied vers le lycée où il a été ovationné par la foule qui était toujours sur place. Accompagné de plusieurs ministres et députés, le Premier ministre, avant de gravir le podium préparé en la circonstance, a eu le soin de saluer une grande partie des bénéficiaires de ce programme qui faisaient la queue afin de recevoir leurs kits alimentaires. Dans son intervention, le Premier ministre Lamothe a passé des instructions formelles aux autorités de la commune du Cap-Haïtien en vue de sécuriser les têtes de bétail des habitants, faisant face à une cascade de vols perpétrés par des gens venus de régions avoisinantes.

Il a aussi promis la réfection des 3.5 kilomètres de route reliant la nationale #1 à la commune de la Plaine du Nord. Des lampadaires seront également installés un peu partout à travers la commune. Le Premier ministre a ensuite regagné la ville du Cap-Haïtien où l’attendaient des représentants du secteur privé du Nord avec lesquels il a eu des échanges fructueux.

 

Le lendemain, la délégation présidée par le Premier ministre s’est rendue à l’Acul du Nord où elle a été chaleureusement reçue par des milliers d’Aculois massés à l’intérieur comme à l’extérieur de la résidence des prêtres. Après les interventions du Premier ministre et du député de la zone, dans l’ordre et la discipline, les bénéficiaires du programme ont renouvelé leur gratitude au président Michel Martelly et au Premier ministre Laurent Salvador Lamothe pour le soutien apporté à la population aculoise, à travers le programme EDE PEP.

 

Voilà le film des événements qui contrastent avec certaines informations erronées diffusées par certains médias. A un moment où l’on parle de relance de la production agricole et de la nécessité de consommer les produits locaux, le sous-programme Panye solidarite est constitué exclusivement de produits locaux issus notamment dans le Nord, le Sud et le Nord-Est. Panye solidarite, une composante du programme EDE PEP, rejoint les préoccupations de l’administration Martelly/Lamothe de venir en aide aux couches vivant dans l’extrême pauvreté.

 

-FIN-

FacebookTwitterGoogle+EmailLinkedIn


Tous les Communiqués

Primature République d'Haiti

©2017 Primature République d'Haïti - Tous droits réservés