Actualités

ALLOCUTION DU PREMIER MINISTRE JACK GUY LAFONTANT A L’OCCASION DE LA CELEBRATION DE LA FETE NATIONALE DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE LE 14 JUILLET 2017

WhatsApp Image 2017-07-14 at 21.07.14

ALLOCUTION DU PREMIER MINISTRE

JACK GUY LAFONTANT

A L’OCCASION DE LA CELEBRATION DE LA FETE NATIONALE DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE

LE 14 JUILLET 2017

 

Excellence Monsieur, le Président de la République ;

Madame, la Première Dame de la République ;

Excellence, Madame l’Ambassadeur de la République française en Haïti ;

Monsieur, le Ministre des Affaires étrangères ;

Excellence Monseigneur, le Nonce Apostolique ; 

Mesdames, Messieurs, les Membres du Corps diplomatique ;

Mesdames, Messieurs, les Membres du Gouvernement ;

Honorables Membres du Corps législatif ;

Honorables Membres du Pouvoir Judiciaire ;

Mesdames, Messieurs les Membres du Corps Consulaire ;

Mesdames, Messieurs, les Représentants des Organisations Internationales ;

Mesdames, Messieurs les membres de la presse,

Distingués invités ;

Mesdames, Messieurs ;

 

Au nom du président de la République, au nom du Gouvernement et en celui du peuple haïtien, j’éprouve un immense plaisir à me retrouver à vos côtés ce soir pour célébrer ensemble la fête nationale de la République française en ce 14 juillet. Par cette date mémorable, la France est entrée dans l’histoire de l’humanité comme le pays ayant posé les bases de la trilogie républicaine universelle que sont la liberté, l’égalité et la fraternité.

Nous nous joignons à vous, Françaises et Français d’aujourd’hui, pour célébrer le courage et le sentiment qui animaient la France à l’époque et qui ont contribué à faire d’elle une nation garante de la liberté et un rempart contre l’injustice et l’absolutisme.

Nos histoires sont sœurs, comme nos pays sont frères. La Révolution française a mis le feu aux vieilles habitudes, en France comme dans l’Europe tout entière, comme à Saint-Domingue. Elle a changé le droit, les pratiques politiques et  la guerre. Et l’esclave de Saint-Domingue, après avoir épousé les idées révolutionnaires, a aboli l’esclavage et créé une nouvelle nation

La France fut le premier Etat à faire la déclaration universelle des droits de l’homme, elle a été aussi le premier Etat à qualifier la traite des noirs et l’esclavage de crimes contre l’humanité. Et c’est tout à l’honneur de votre pays, Madame l’Ambassadeur, de l’avoir fait.

 

Mesdames et Messieurs,

Certaines amitiés se sont tissées sans problème et sans complication. Mais, celle qui lie Haïti et la France est née dans la souffrance et le déchirement. La République fançaise et la République d’Haïti ont connu des moments assez difficiles au cours de leur histoire. Toutefois, cette amitié a su résister à la distance, au temps et à cette histoire douloureuse. Maintenant, il convient de tourner la page du passé. Aujourd’hui, le défi pour Haïti, c’est de se donner les moyens d’inventer un avenir, de s’approprier la démocratie et la justice, après la liberté, et de se hisser à la hauteur de sa glorieuse histoire. De s’inscrire dans l’universel.

La coopération bilatérale haïtiano-française a évolué au fil des années. L’action française en Haïti couvre un vaste domaine, allant du développement socioéconomique à l’épanouissement culturel. La contribution de la France au renforcement institutionnel, à la maitrise du territoire, à la réforme de l’Etat et au renforcement des cadres de la fonction publique, à la consolidation de l’Etat de droit et à la protection de l’environnement, est tout aussi appréciable.

Le ministère de l’Environnement, l’Agence française de développement et l’ambassade de France ont lancé en 2016 le projet : « Haïti prend racine » (HPR), ayant pour mission de renforcer la résilience climatique des communautés haïtiennes (par l’accroissement de la couverture forestière, la promotion de l’agroforesterie) et de briser le cercle vicieux qui lie la pauvreté à la déforestation. Cette initiative, créée pour soutenir le processus engagé lors de la COP21 et l’Accord de Paris, s’étendra sur une période de dix (10) années pour un investissement de 300 millions de dollars américains. Pour ce montant, Haïti prend racine pourra compter sur le support financier du gouvernement français.

Au cours de cette année, le ministère de l’Environnement a validé le document de Politique nationale de lutte contre les changements climatiques (PNLCC). Ainsi, la République d’Haïti a rempli toutes les conditions nécessaires pour bénéficier du « Fonds vert pour le climat. »

C’est l’occasion pour moi de saluer au nom du président de la République d’Haïti, Son Excellence Jovenel MOISE, et en mon nom personnel, la détermination et l’engagement du président de la République française, Son Excellence Emmanuel MACRON, face à la menace du changement climatique.

 

Madame l’Ambassadeur, 

 

J’aimerais vous remercier d’une manière toute spéciale pour la visite du site de l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH). Cela a été pour moi un bon moment de satisfaction personnelle, puisque vous le savez, en tant que médecin, ce site représente une partie de ma jeunesse.

En effet, lors du séisme du 12 janvier 2010, l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti, notre principal centre hospitalo-universitaire, n’a pas été épargné et bon nombre de ses pavillons ont été détruits ou fortement endommagés.

Dans ce contexte particulièrement difficile, la solidarité française n’a pas tardé à se manifester. Dès le 20 septembre de la même année, a été signé à New York, un protocole d’accord tripartite entre le gouvernement de la République d’Haïti, celui de la République française et celui des Etats-Unis, pour la reconstruction de l’HUEH, un hôpital moderne, de très haut niveau, répondant à sa vocation d’hôpital tertiaire et conforme aux standards internationaux.

Les apports convenus ont été  25 millions US dollars du gouvernement français, 25 millions US dollars du gouvernement américain et 32 millions US du gouvernement haïtien.

Le projet a 3 phases :

  • Ø aménagement de l’Hôpital de transition, (2014)
  • Ø construction du Hub (Plateau technique et hospitalisation) et du bâtiment de logistique, de la voirie et des réseaux, (2018)
  • Ø réhabilitations et réaménagements définitifs de certains bâtiments (médecine externe, administration, parkings) (2018)

 

Ce grand rêve, on le constate, se matérialise peu à peu. Des difficultés ont certes jalonné la route, et des retards ont été accumulés. Toutefois, l’avancement physique des travaux de construction, évalué à plus de 65%, est appréciable et l’achèvement du projet est prévu pour fin 2018.

Tout ceci ne pourrait avoir lieu sans le support de ce grand ami qu’est la France que nous remercions en ce jour.

Le gouvernement de la République s’est réjoui de la tenue à Port-au-Prince, les 24 et 25 juin dernier, de la foire commerciale franco-haïtienne. Cette foire contribuera sans nul doute à donner une nouvelle impulsion aux relations économiques et commerciales entre la République d’Haïti et la République française. Elle s’inscrit, en outre, dans le cadre de la nouvelle politique haïtienne en matière de coopération visant à attirer les investissements directs étrangers et à faciliter la création d’emplois et le développement durable.

Le gouvernement de la République a accueilli favorablement la récente décision des autorités françaises de doubler le nombre des étudiants haïtiens en France. Cette mesure, attendue depuis très longtemps, va permettre à l’administration publique, aux entreprises privées et à l’Université de bénéficier de plus de ressources capables de faire bouger les lignes et renforcer leur efficacité. La mise en œuvre des accords APE pourrait être dans les prochains mois un signal non équivoque d’ouverture et d’efficacité économique. Nous apprécions cet accompagnement dans le temps, et toujours vers le structurel et le long terme.

Nous nous réjouissons de constater que la coopération française est parfaitement en adéquation avec le cadre des priorités nationales définies par le gouvernement haïtien. Nous sommes confiants que cette tendance continuera à se renforcer grâce à notre partenariat.

Je vous saurais gré, Madame l’Ambassadeur, de transmettre au gouvernement français les remerciements et l’expression de la gratitude du gouvernement et du peuple haïtien pour toutes ces marques d’attention et de solidarité agissante.

La coopération franco-haïtienne, fondée sur la base d’une histoire commune et d’un riche patrimoine culturel, continuera de se renforcer. Elle est, plus que jamais, nécessaire pour faire face aux nouveaux défis qui se posent à nos deux Etats. Ensemble, nous allons avancer et, ensemble, nous allons réussir.

 

Madame l’Ambassadeur,

 

La célébration de la fête nationale de la République française ce 14 juillet, date charnière dans la promotion des droits humains, ramène à l’esprit les longues luttes qui ont conduit à la libération et à l’émancipation d’autres nations et le combat de toutes les femmes et de tous les hommes épris de liberté, d’égalité et de fraternité.

La République d’Haïti est profondément consciente que les valeurs de liberté, aujourd’hui remises en question ou menacées sous certains cieux, doivent être promues, protégées et défendues dans le monde entier. Nous avons souffert avec vous des événements douloureux des dernières années, et la sympathie du peuple haïtien s’est toujours manifesté à ces occasions-là.
Mesdames, Messieurs

Distingués invités,
En ces moments où nos deux pays, où nos deux présidents, cherchent à recoudre le tissu social, à relancer la croissance et à préparer un meilleur avenir pour la jeunesse, je terminerai mes propos en renouvelant les vœux de succès, de paix et de prospérité du président de la République, Son Excellence Jovenel MOISE, du gouvernement et du peuple haïtien, au président de la République française, Son Excellence Emmanuel MACRON, au Premier ministre, Monsieur Edouard PHILIPPE, au gouvernement et au peuple français, particulièrement à la communauté française en Haïti.
Vive la France, vive Haïti !
Je vous remercie de votre attention.

WhatsApp Image 2017-07-14 at 20.19.19 WhatsApp Image 2017-07-14 at 20.19.11

 

FacebookTwitterGoogle+EmailLinkedIn


Tous les Actualités

Primature République d'Haiti

©2017 Primature République d'Haïti - Tous droits réservés